300M US$ par jours sur Twitter!

Pour la première fois depuis mon arrivée sur Twitter, j’ai décidé de ne plus suivre un collègue.  Quand le gars envoie 88 tweets plus ou moins pertinents à mes yeux, et ce dans une journée, je considère ça comme du spam et ca m’agresse.  Donc allez hop, good bye!

Mais y a-t-il un nombre de tweets par jours “politically correct”?  J’ai fait ma petite recherche et j’ai trouvé ceci (source):

  • Entre 10 et 20 par jours – et avec de l’information pertinente – vous êtes un bon twitterien.
  • Entre 50 et 75, soyez avisé que si vous tweeter des niaiseries, ceux qui vous suivent vont se tanner assez vite merci.
  • Plus de 75?  Comme 88 par exemple? aucune mention dans l’article! 😉

Autres statistiques fort intéressantes, comme par exemple le nombre moyens de followers.

On peut maintenant se poser la question: mais où donc les twitteriens trouvent-ils le temps à consacrer à Twitter?  En d’autres mots, combien de temps passent-ils sur Twitter par jours?  Attachez votre tuque:  en moyenne 2.75 heures par jours (selon cette étude)!

Sortons notre calculatrice… 😉

En date d’octobre 2009, il y avait 18 millions de twiterriens (source).  Posons les hypothèses suivantes:

  • salaire annuel moyen de 44000 $US (selon wikipedia)
  • supposons une semaine de 35 heures de travail, donc 7 heures par jours
  • ainsi, le salaire horaire est de 24.18$
  • sur les 2.75 heures, supposons que seulement 1 heure est utilisée durant les heures de travail
  • enlevons la tranche 15-19 ans (31% des utilisateurs) qui sont en majorité étudiants

Qu’obtient-on? Les entreprises “investissent” 300 millions $US par jours en temps d’employés sur Twitter!  Espérons que les retombées sont là!

Et on ne compte pas la possible perte de concentration tout au long de la journée, pour ceux qui “checkent” constamment Twitter.

Mais il faut aussi avouer que de temps en temps,  on trouve sur Twitter de l’information qui peut bénéficier à notre entreprise/employeur.  Ce n’est donc pas du temps perdu à 100%.

Mais tout de même, comme dirait André Ducharme de RBOs dans un de leur sketches:  “Pensez-y”!

MAJ

Voici quelques suggestions sur l’utilisation de Twitter, pour ceux qui ne veulent pas “sombrer dans l’enfer de la drogue” de Twitter. 😉

Conférence de Michelle Blanc: les médias sociaux… et puis après?

Je suis de retour de la conférence de Michelle Blanc (powerpoint) sur les médias sociaux, domaine qu’elle maîtrise à perfection, conférence qui fût organisée par La Toiles des Communicateurs. Ce fût un très bon condensé de tout ce qu’on peut retrouver sur le blogue de Mme Blanc, blogue que vous vous devez consulter si vous ne l’avez pas encore déjà fait.

Pour les impatients, voici en raffale une liste des petites notes que j’ai pris durant la conférence et des liens vers quelques billets de Mme Blanc.

  • Le contenu web est important.  Plus tu as d’information, plus tu es “quelqu’un”.  Ainsi, les archives d’un blogue sont précieuses.  Et plus un blogue a de contenu, plus Google le considère comme un site important.
  • La voix des internautes compte beaucoup ces temps-ci et c’est la grande peur des entreprises.
  • L’honnêté est payante.  Elle a cité l’exemple de Cisco qui a engagé ses clients par le web pour régler les problèmes de ses produits.  (billet).
  • Jadis, le pouvoir était dans la main des manufacturier (via la publicité, le placement de produits en magasin, …).  Maintenant, le pouvoir est entre les mains du consommateur.
  • L’industrie du sexe innove beaucoup dans le monde du web.  Allons voir ce qu’ils font, ca peut nous indiquer vers où en s’en va. (billet)
  • Les entreprises investissent de moins en moins dans la publicité traditionnelle et de plus en plus sur internet.  Voir le graphique dans sa présentation. (billet)
  • Il ne faut pas juste avoir un site web ou un blogue.  Il faut que des sites d’autorité pointent vers nous.  Le réflexe du consommateur n’est pas toujours de faire une recherche Google.  Il va souvent commencer par les sites d’autorité comme Protégez-vous, PCMag, MacWorld, un ordre professionnel, … (billet)
  • Les réseaux sociaux sont découpés géographiquement, socialement et fonctionnellement.  Il faut donc avoir une présence sur plusieurs d’entres eux selon nos objectifs d’affaire.  Voici une carte que j’ai déniché qui donne un portrait global.
  • Twitter: même pas 2% des québécois sont sur Twitter, mais par contre, ce sont les gens les plus influents qui y sont.  Il ne faut donc pas négliger notre présence sur Twitter.  Et Facebook est “over hypé”. (billet)
  • Twitter: les messages qu’on peut considérer comme “insipides” peuvent éventuellement servir à solidifier une éventuelle relation d’affaire.
  • La gestion de la présence d’une organisation sur internet devrait être vue comme une entité à part entière dans l’entreprise, et non pas comme une fonction du service de marketing, des relations publiques ou autre.
  • Le roi des médias sociaux reste et restera encore pour longtemps le blogue.  Le blogue permet la notoriété, Twitter et Facebook la portée.
  • Mettre en place un blogue peut coûter entre 3 et 5K, et si on veut un “design fucké”, rajouter entre 5 et 10K.
  • Vos photos sur votre blogue ou Flickr: donnez-leur un nom.  Il n’y a pas grand monde qui cherche pour 123.jpg!
  • Le blogue devrait être un sous-domaine de votre site web.  Ca aide le référencement. (billet)
  • Et ne faites pas un blogue bilingue.  Faites-en deux: un en français, l’autre en anglais.  (aille, je fais dur sur ce point!)
  • Un blogue, ca peut aussi servir à l’interne d’une entreprise, comme par exemple un blogue pour le groupe social.
  • Et un Wiki, ca permet d’organiser de la documentation et de la maintenir à jours.  Encore une fois, ca devrait être un sous-domaine.
  • Lululemon: voici un bon example de l’utilisation des médias sociaux. (billet)
  • Avoir une mentalité de transparence dans notre contenu. (billet)
  • Et soyez généreux.  Ca ne vous enlèvera pas de travail, au contraire à la longue ca vous amènera des affaires. (billet)
  • Quel est le secret pour générer du bon contenu?  Ayez une passion et n’ayez pas peur de la polémique. (billet)

Guignolée du web

Voilà pour mon petit résumé.  Vous trouverez tous les détails du monde facinant des réseaux sociaux en consultant de site de Michelle Blanc, que je tiens à remercier pour avoir “donner” cette conférence.

Vous pouvez visionner la conférence dans son intégralité, une gracieuseté de TÉLUQ et La Toile des Communicateurs.

MAJ

Compte-rendu de Denis Gilbert, organisateur de l’événement.